Un courageux soleil printanier, un programme bien rempli et des membres enthousiastes – il n’en faut pas plus à Bosta pour organiser une assemblée réussie. L’assemblée printanière du 17 mars s’est tenue dans le complexe de bureaux hyper moderne de 3Square à Gand.

Cortès : une entreprise familiale inspirante

Pieter Vandamme donna le coup d’envoi avec un exposé captivant sur Cortès, une entreprise familiale de la Flandre occidentale ayant effectué un parcours exceptionnel depuis sa création en 1926. Cortès est un acteur mondial dans la production de cigares hauts de gamme. L’entreprise doit son succès à des stratégies de vente et de marketing bien réfléchies, une gamme de produits de qualité supérieure et des méthodes de fabrication qualitatives alliant innovation et artisanat.

Pieter nous explique l’intégralité du processus de production des cigares Cortès : de la culture, la cueillette et le triage des feuilles de tabac – des activités artisanales à forte utilisation de main-d’œuvre – jusqu’à la fermentation, l’enroulement et le découpage. En 2015, Cortès a vendu plus de 500 millions de cigares. Et la vente continue de croître – une jolie performance dans un marché difficile, aux réglementations très strictes. Pieter avait la générosité d’offrir un petit cadeau aux membres de Bosta : une sélection de produits Cortès pour les bons vivants. Car une chose est sûre : you don’t smoke a cigar, you enjoy it !

Petit retour en arrière sur le Paper Show 2016

La réussite de l’édition jubilaire du Paper Show était telle que le président Frank Schelkens proposa en plaisantant d’en organiser un deux fois par an. Nous n’irons pas jusque-là, mais les inscriptions pour l’édition 2017 ont d’ores et déjà commencé. Le secrétaire général Bea Wollaert présenta avec fierté les excellents résultats de l’édition jubilaire. Et ce ne sont pas les superlatifs qui manquent, car il y avait plus de visiteurs et d’exposants, un plus grand nombre de chèques utilisés, un plus grand montant collecté pour SOS Villages d’Enfants (12.118 euros pour la Maison Simba) … En tout, 1408 personnes ont visité le salon et 83 exposants y ont présenté leurs produits sur une superficie de 3276 mètres carrés. 70% des visiteurs se sont inscrits à l’avance et près de 50 % sont venus sur invitation des entreprises participantes.

Les entreprises ayant remporté un Paper Show Award sont :

Casio, Turbel, Aurora, Esselte (2) et Eurostyle.

Bea remarqua que beaucoup de fabricants se sont inscrits pour les awards, sans avoir envoyé leur produit. Ce qui est dommage, puisque le jury ne pouvait donc pas évaluer leur produit et ne pouvait pas les prendre en considération.

Cette année, les chèques connurent également un énorme succès, avec un redoublement du nombre par rapport à l’année passée. Le voyage à New York y est sans aucun doute pour quelque chose.

Astuce pour les exposants : les photos du Paper Show ont été ajoutées au site internet de Bosta. Nous vous enverrons également encore un lien vers les photos d’ambiance des différents stands. Et les sponsors recevront très prochainement leurs photos avec Kim Gevaert.

Plusieurs membres de Bosta nous ont également déjà fait des suggestions pour la prochaine édition. Il s’agit par exemple d’un Paper Show award pour la catégorie ‘gifts’, un troisième jour de salon et une enquête permettant d’immédiatement relayer le feedback des exposants à l’organisation. Toutes ces suggestions sont prises en considération par Bosta.

Tour d’horizon économique

Cindy Van Mulders présenta le rapport annuel et les principales tendances économiques.

Tendances générales

La confiance des consommateurs est au plus bas. Des facteurs sociétaux tels que les attentats terroristes et la crise des réfugiés y contribuent.

Le FMI est également négatif, notamment en raison du ralentissement de la croissance en Chine, ce qui a un impact direct sur les Bourses.

Lueurs d’espoir par rapport à 2014 :

- Le nombre de faillites a diminué.

- Il y a moins de chômeurs.

Les secteurs en difficulté : l’horeca et le détail.

Les secteurs qui ont le vent en poupe : les petits et moyens appareils ménagers (séchoirs, aspirateurs …), le secteur télécom (smartphones et accessoires), les magasins de bricolage, la vente de musique.

Développements importants :

- Fusions Ahold-Delhaize, Fnac-Darty, Mediamarkt-Macro.

- Reprise de Base par Telenet.

Nouveau phénomène commercial, venu des états-Unis : Black Friday.

Le commerce en ligne ne cesse de gagner du terrain. À l’heure qu’il est, nous faisons 14% de nos achats en ligne. En 2020, le commerce en ligne devrait devancer le hors-ligne. Les produits populaires en ligne : voyages, billets (concerts, parcs d’attractions …), loisirs et médias, livres.

Articles de bureau

La Belgique fait un peu mieux que l’année passée (+2,2%), alors que les Pays-Bas affichent un statu quo (-0,3%).

Croissance du B2C, alors que le B2B réalise un chiffre d’affaires similaire.

La plus grande part du gâteau est pour les cartouches, suivies par les fournitures d’écriture, puis le papier et les labels.

Tant les mass merchandisers que les stationers présentent de jolis chiffres de croissance, alors que les office equipment specialists (canal B2B) connaissent une légère baisse.

Nouveau : rapportage macro !

La coopération entre GfK et Bosta date de 2010. Jusqu’à aujourd’hui, GfK livrait des infos intéressantes sur l’économie en général et le secteur des fournitures de bureau en particulier. Juste avant l’assemblée, les deux partenaires ont signé un nouveau contrat : désormais, GfK étendra son rapportage pour Bosta en calculant également les parts de marché de six catégories de produits : le papier A4, les labels LCI, les calculatrices, les classeurs, les carnets de notes et cahiers, et les crayons de coloriage.

Après avoir assouvi la faim d’informations, les participants furent conviés à prendre l’apéritif, suivi d’un délicieux repas.